ATELIERS et MODULES de remédiation

« En pédagogie, la remédiation est un dispositif plus ou moins formel qui consiste à fournir à l’apprenant de nouvelles activités d’apprentissage pour lui permettre de combler les lacunes diagnostiquées lors d’une évaluation formative. On a recours pour cela à différentes propositions pédagogiques, qui pour être efficaces, doivent être sensiblement différentes des méthodes utilisées lors de la phase d’enseignement : aides audiovisuelles, informatiques, petits groupes de travail, enseignement individualisé, enseignement mutuel, nouveaux cahiers d’exercices, nouveaux documents à étudier, situations différenciées… »(Définition extraite de F. Raynal, & A. Rieunier, Pédagogie : dictionnaire des concepts clés, ESF, 1998)

La Licence Arts du Spectacle parcours Études cinématographiques et audiovisuelles offre, en sus des enseignements intégrés au cursus, un certain nombre d’ATELIERS et de MODULES de remédiation facultatifs, destinés à accompagner les étudiants·es au cours de leurs années d’études en L1, L2 et L3.

Les ATELIERS et les MODULES sont basés sur le volontariat et la motivation. La présence et l’investissement des étudiants·es dans leur processus de formation et dans leur remédiation sont valorisés en points jury au premier et au deuxième semestre.

  • Les ATELIERS sont des formules de remédiation qui s’étalent sur un semestre. Le travail en petit groupe permet un échange beaucoup plus aisé avec l’enseignant, qui apporte un savoir et un savoir-faire complémentaires aux enseignements intégrés au cursus. Les ATELIERS de L2 sont ouverts aux étudiants·es de L1 ; les ATELIERS de L3 sont ouverts aux étudiants·es de L1 et L2. Il est également possible de participer aux ATELIERS de l’année inférieure sur demande, sous réserve de places disponibles.
  • Les MODULES sont des formules de remédiation « à la carte », de 3h ou 6h (2x3h), ouverts en fonction des demandes d’inscription. Seuls les modules où un nombre suffisant d’étudiants·es (6) sont pré-inscrits·es seront mis en place ; à partir de novembre ainsi que sur tout le second semestre. Vous pouvez vous inscrire à plusieurs MODULES (c’est même conseillé) : en cas de dédoublement d’un MODULE suite à un effectif de pré-inscrits·es supérieur au maximum, nous veillerons à respecter vos groupes. Les modules affichent tous des restrictions de niveau allant de la L1 au M1, mais nous considérerons cependant toute demande motivée.

Les pré-inscriptions dans les ATELIERS et dans les MODULES se font par e-mail auprès de l’intervenant concerné (mario.adobati.26@gmail.com ou benjamin.campion@univ-montp3.fr). L’inscription n’engage à rien : les étudiants·es pourront confirmer ou non leur participation selon les créneaux horaires qui leur seront proposés ; les étudiants·es peuvent donc s’inscrire à différents modules, selon ce qui les intéresse. Les modules seront mis en place au premier semestre si possible, au second dans le cas contraire (dès qu’il y aura suffisamment d’inscrits·es).
 

=> Liste des ATELIERS de remédiation proposés en 2019-2020

=> Liste des MODULES de remédiation proposés en 2019-2020

 

Les enseignants des ateliers et modules de remédiation :

 
Mario ADOBATI est ATER à l’Université Paul Valéry depuis septembre 2019. Après un parcours en musique et musicologie, il a entamé une thèse de doctorat qui porte sur le cinéma hongrois post-communiste. Son approche mêle principalement esthétique et histoire, et cherche à explorer la façon dont le cinéma peut nous renseigner sur une expérience du temps et de l’histoire propre à une société. Ses axes de recherche portent sur la méthodologie de l’analyse et de l’histoire, les rapports entre les images et les sons, ainsi que les cinémas d’Europe centrale de l’Est.

Benjamin CAMPION est ATER à l’Université Paul-Valéry depuis septembre 2019. Doctorant en études cinématographiques et audiovisuelles, il prépare une thèse sur la nudité frontale et le sexe explicite dans les séries télévisées de HBO. Auteur des monographies Le concept HBO. Élever la série télévisée au rang d’art (Presses universitaires François-Rabelais, 2018) et Damages. Une justice à deux visages (Atlande, 2016), il est également membre du groupe universitaire GUEST-Occitanie et responsable du blog Séries officiel du journal Libération, Des séries… et des hommes.