Zéro de conduite

La Licence Arts du Spectacle parcours Études cinématographiques et audiovisuelles offre, en sus des enseignements intégrés au cursus, un certain nombre d’ateliers et de modules destinés à accompagner les étudiants·es au cours de leurs années d’études en L1, L2 et L3. C’est une aide à la réussite entièrement dédiée aux étudiants·es, qui se voient proposer des conditions d’apprentissage inédites, alternatives, dynamiques, idéales pour combler leurs lacunes, développer leurs points forts, découvrir de nouveaux horizons, et partager leur expérience universitaire avec d’autres passionnés·es. L’accent est mis sur le débat, l’échange, afin de permettre à chacun·e de s’exprimer et de se confronter à d’autres visions du cinéma et de l’audiovisuel. Des tuteurs·rices d’accompagnement pédagogique sont également présents·es pour apporter une aide individuelle et personnalisée à tous·tes les étudiants·es qui en expriment le besoin.

 

  • Ateliers d’ouverture

Les ateliers d’ouverture sont des cycles thématiques adossés à une ECUE ou à une approche disciplinaire. Ils se présentent comme des propositions concrètes d’aide à la réussite, mais aussi de développement des connaissances pour les étudiants·es de tous niveaux, en misant sur des conditions d’apprentissage inédites et alternatives, qui ont à cœur de mêler théorie, pratique et, parfois, sorties, dans un format plus resserré que les cours habituels. Ouverts à la discussion, sans évaluation, ce sont des moments d’échange et de partage qui misent sur la convivialité.

À raison d’une rencontre par semaine, ils se composent de 4 à 5 séances de 3h (soit entre 12 et 15h au total), articulées autour d’une thématique centrale. Cependant, chaque séance (ou double séance) possède son propre intitulé, ce qui signifie qu’elle peut être suivie par les étudiants·es qui le souhaitent de façon autonome.

Les ateliers sont ouverts à tous·tes les étudiants·es de Licence et de Master, sur inscription par mail auprès des enseignants·es concernés·es, dans la limite des places disponibles (effectifs limités à 20 étudiants·es, sauf l’atelier critique limité à 15). Il est possible de participer à plusieurs ateliers. Les dates, horaires et salles sont indiqués pour chaque séance.

 

  • Modules complémentaires

Les modules sont une formule courte, d’une à deux séances de 3h, visant à aborder un sujet précis et à élargir l’horizon culturel d’étudiants·es n’ayant pas encore forcément une idée précise du métier auquel ils·elles souhaitent consacrer leur vie professionnelle. Ils permettent d’élargir sa culture générale, de maîtriser de nouveaux outils et pratiques, et de se projeter dans son avenir, par le partage d’expériences et de points de vue.

Les modules sont ouverts à tous·es les étudiants·es de Licence et de Master, sur inscription par mail auprès des enseignants·es concernés·es, dans la limite des places disponibles. Il est possible de participer à plusieurs modules. Les dates, horaires et salles sont indiqués pour chaque séance.

 

  • Tutorat d’accompagnement pédagogique

Un tutorat d’accompagnement pédagogique est également proposé afin d’apporter une aide individualisée aux étudiants·es : rencontres lors des permanences, entretiens personnalisés, aide aux révisions, préparation des partiels, passage d’examens blancs, etc. Le tutorat dispense également, tout au long de l’année, des activités pédagogiques en petit comité, afin d’apprendre à se connaître, de débattre et de partager des expériences communes. Les tuteurs·rices sont des étudiants·es de Master ECAV, qui ont suivi le même cursus de Licence que les étudiants·es qu’ils reçoivent, sont passés·es par les mêmes étapes universitaires et sont donc les plus à même de répondre à leurs besoins.

 

=> Télécharger la liste des ateliers et modules proposés dans le cadre de l’atelier zéro de conduite.

 

Les enseignants du projet Zéro de conduite :

Mario ADOBATI est ATER à l’Université Paul Valéry depuis septembre 2019. Après un parcours en musique et musicologie, il a entamé une thèse de doctorat qui porte sur le cinéma hongrois post-communiste. Son approche mêle principalement esthétique et histoire, et cherche à explorer la façon dont le cinéma peut nous renseigner sur une expérience du temps et de l’histoire propre à une société. Ses axes de recherche portent sur la méthodologie de l’analyse et de l’histoire, les rapports entre les images et les sons, ainsi que les cinémas d’Europe centrale de l’Est.

Benjamin CAMPION est ATER à l’Université Paul-Valéry depuis septembre 2019. Doctorant en études cinématographiques et audiovisuelles, il prépare une thèse sur la nudité frontale et le sexe explicite dans les séries télévisées de HBO. Auteur des monographies Le concept HBO. Élever la série télévisée au rang d’art (Presses universitaires François-Rabelais, 2018) et Damages. Une justice à deux visages (Atlande, 2016), il est également membre du groupe universitaire GUEST-Occitanie et responsable du blog Séries officiel du journal Libération, Des séries… et des hommes.